Joyeuses Pâques

Salut les mecs et les ptites cocottes,

Qualité de vie, vous avez dit qualité ? Le printemps est là pourtant, et ses œufs qu’il faut casser pour faire bonne omelette. Les gentils GO de centres de jour lavent déjà leur caisse en prévision des chouettes vacances toniques qu’ils vont offrir à la mère, à leur deux petiots. L’ont bien mérité, à force de…
Docteur Machin, lui, va en Tunisie, mais c’est encore pour bosser paraît-il; en famille, il part congresser, en quête d’exotique patientèle, histoire de changer un peu de cadre.
A l’hôpital, c’est pareil, pause-café de quinze jours, vingt et un avec les annexes. C’est syndical, rien à dire, faut bien respirer, changer d’air conditionné. Seulement la parenthèse n’a pas le même contenu dedans ou dehors…
A la maison, oufti, ça chavire tout comme. Et nous, patiemment, on va se taper la guerre à la télé. Allez, à voir tout çà, on va pas pleurer pour avoir plus d’encadrement. Une chance déjà qu’ils soient en vacances au lieu de nous doubler les médocs en prévision des poussées hormonales qui ne sauraient, espérons-le, manquer de nous effleurer de leurs douces ailes en ces temps printaniers si troublants.
Alors, les mecs et les ptites cocottes, roulez-vous des patins dans les couloirs tant que les autres sont à la neige, mais faites pas trop les cloches au cas où les secours rappliqueraient,

Un usagé tout rénové.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *