Carrefour des Usagers 2008 : témoignage

Pour celles et ceux qui n’ont pu être présents, voici, en guise d’échantillon de ce que peut offrir le Carrefour des Usagers de Together, le texte du témoignage de Madame Stéphanie Maréchal.

« Je m’appelle Stéphanie et j’ai 32 ans.Je vais vous parler de mon parcours et des difficultés que j’ai rencontrées pour me former et pour m’insérer dans le domaine du travail. Lorsque j’avais 3 ans et demi, j’ai été victime d’un grave accident. J’ai cependant réussi ma scolarité primaire avec toutefois des problèmes de lenteur. J’ai ensuite été orientée dans l’enseignement spécial, à l’IPES de Micheroux où j’ai obtenu mon certificat dans la section « travaux de bureau » en 1998.

Je me suis inscrite au chômage. Pendant cette période de chômage, j’ai suivi des cours de promotion sociale en organisation bureautique mais je n’ai pas obtenu de diplôme. J’avais en effet des difficultés au niveau de la programmation. J’ai ensuite suivi une formation de 4 mois en PC Office que j’ai réussie.

A partir de 2002, j’ai travaillé 3 x 6 mois à l’asbl « La Lumière » en tant que réceptionniste. Mon contrat n’ayant pas été prolongé, je me suis retrouvée au chômage. En juin 2005, j’ai entrepris une formation au Centre de Formation Professionnelle « Le Plope ». J’y suis restée 1 an, mais mon contrat de formation a été interrompu en raison de mon importante émotivité. J’ai donc été orientée vers le CRF de Vottem où j’ai pu travailler avec succès ces aspects émotionnels.

En mai 2007, j’ai eu l’occasion d’effectuer un stage de découverte en entreprise à la CILE, supervisé par le CRF. Durant 1 mois, j’ai pu tester mes capacités à m’adapter dans cette entreprise en réalisant des tâches de bureau : encodage, classement, envois de courriers, etc. Il n’y avait pas là d’exigences de rapidité et le résultat fut très positif. Mes collègues de travail ont mis en évidence mes qualités d’adaptation et mon esprit d’initiative. Dans les derniers mois de mon programme au CRF, je me suis adressée au service « Activation » et au MIREL. Grâce à mon travail au CRF et à ma collaboration avec « Activation », j’ai repris ma formation au Plope, le centre de formation, et j’ai trouvé un stage chez Ecolo comme secrétaire. Et bonne nouvelle, je vais travailler à partir du 19 septembre en faisant un CAP.

Vous voyez qu’il m’a fallu passer par beaucoup d’étapes pour en arriver où je suis. Je voudrais insister sur le fait qu’il est important de ne pas rester seul dans sa recherche d’emploi, qu’il faut savoir s’entourer de professionnels : dans mon cas, le CRF, Activation, le MIREL et l’AWIPH. Ils nous permettent de mieux structurer notre recherche et nous stimulent en permanence. Par ailleurs, le fait d’être encouragée par mes proches m’a beaucoup aidée.

En effet, dans un long parcours on se décourage vite et on risque de s’essouffler. C’est la raison pour laquelle toutes les aides sont très utiles. Il est important également de dire que peu d’employeurs savent qu’ils peuvent bénéficier d’aides de l’AWIPH pour engager des personnes qui, comme moi, ont des difficultés. Il est donc essentiel de bien les informer des avantages qu’ils peuvent obtenir en engageant des personnes (re)présentant un handicap. De plus, beaucoup d’affiliés eux-mêmes sont ignorants des aides offertes par l’AWIPH, le Forem…

Voilà. Comme vous l’avez entendu, la route vers l’emploi est longue et semée d’embûches, mais lorsqu’on est motivé et bien entouré, on se donne un maximum de chances d’atteindre ses objectifs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *