[REPORTÉ] Le Festival ImagéSanté : entre cinéma, science et santé

« Le report étant désormais acté, il nous reste à déterminer à quel moment le Festival sera reprogrammé. Nous mettons tout en œuvre pour vous communiquer les nouvelles dates de cette édition le plus rapidement possible. Prenez soin de vous et des autres en suivant les recommandations officielles d’hygiène ! » Le Festival Imagésanté.

Les cinémas Grignoux, le Théâtre de Liège, le Campus de l’Université (site du CHU Liège) et la Cité Miroir sont prêts à accueillir la 14e édition du festival ImagéSanté. Du 22 au 28 mars prochain, vous pouvez notamment y découvrir une sélection de 25 films documentaires en compétition, des conférences sur des thèmes liés à la santé ou encore des opérations chirurgicales retransmises en direct ! 

Vous portez un intérêt aux films documentaires dans les domaines de la science et de la santé ? Vous aimez pouvoir débattre sur des sujets liés à ces deux thématiques ? Alors ceci s’adresse à vous. « Depuis 1994, Imagésanté propose une programmation de qualité aux amateurs de films documentaires et de débats, ainsi que des opérations chirurgicales en direct du CHU de Liège. Sa mission : sensibiliser, informer et interpeller sur des sujets de santé. Participer à Imagésanté, c’est s’emparer des questions de santé publique, de psychologie, de vieillissement de la population, de handicap, des neurosciences ou encore de l’inclusion sociale ».

Présents dans diverses catégories, notre attention s’est portée sur 8 films concourant pour le Prix de la Province de Liège – Santé Mentale :

 

 

Qu’est-ce que je fais là ? | De Bertrand DE SOLLIERS et Paule MUXEL – France, Belgique – 2020 | 23 mars 20h00 au Cinéma Sauvenière et le 24 Mars 20h00, Caméo (Namur). Une immersion dans l’unité de Crise  et d’urgences psychiatriques des Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles et un regard en psychiatrie contemporaine. Débat en présence de l’équipe du film. > en savoir plus

 

 

Le monde normal | De Hélène RISSER – France – 2019 | 24 mars 12h00 au Cinéma Sauvenière. La réalisatrice retourne dans l’hôpital inauguré en 1973 par ses parents psychiatres où ils expérimentaient de nouvelles manières de soigner. Cette utopie médicale des années 70 a-t-elle perduré aujourd’hui ? Débat : Psychiatrie et enfermement, un effet de mode ? > en savoir plus

 

Ni d’Ève ni d’Adam. Une histoire intersexe | De Floriane DEVIGNE – France – 2018 | 24 mars 17h30 au Cinéma Sauvenière. « Le film reflète la façon dont les personnes intersexuées cherchent à se réapproprier leur corps et à construire leur identité. » Débat : Personnes intersexes : quelle place dans la société et dans les soins de santé ? > en savoir plus

 

Minding the gap | De Bing LIU – USA – 2018 |  25 mars 14h00 au Cinéma Churchill. Le réalisateur « lève le voile sur les traumatismes de sa jeunesse et interviewe sa mère à propos des violences domestiques dont il a été victime durant son adolescence ». Débat : J’ai 18 ans, déjà adulte ou encore adolescent ? > en savoir plus

 

 

Stress | De Florian BARON – Allemagne, USA – 2018 | 25 mars 20h00 au Cinéma Churchill. « Joe, Torrie, Mike, James et Justin sont des jeunes vétérans ayant servi en Afghanistan ou en Irak après le 11 septembre 2001. Il racontent leur expérience de la guerre et leur processus d’adaptation à la vie civile au pays. » Débat : Quelles solutions pour les personnes souffrant de stress post-traumatique ? > en savoir plus

 

 

Coming out | De Denis PARROT – France – 2019 | 26 mars 20h00 au Cinéma Churchill. « À travers un montage de vidéos bouleversantes filmées par des jeunes du monde entier, Coming Out nous fait vivre au plus près ce moment de basculement intime, et social, qu’est le coming out. » Débat : Mon orientation sexuelle, une affaire privée ou publique ? > en savoir plus

 

 

Island of Hungry Ghosts | De Gabrielle BRADY – Allemagne, Royaume-Uni, Australie – 2018 | 27 mars 14h00 au Cinéma Sauvenière. « Le film suit plus particulièrement le travail de Poh Lin Lee, une « thérapeute des traumatismes » qui vit avec sa famille sur l’île et parle aux demandeurs d’asile du centre de détention caché qui s’y trouve. Nous assistons à certaines des conversations de Poh Lin avec ces réfugiés et prenons connaissance de leurs histoires extraordinaires, tout en voyant de quelle manière le système australien a été conçu pour que ces gens restent dans cet infini entre-deux. » > Débat : Centres fermés, la fin du voyage ? > en savoir plus

 

 

Sans frapper | De Alexe POUKINE – Belgique – 2019  | 27 mars 17h00 au Cinéma Sauvenière. « La cinéaste se confronte à la discrépance entre ses a priori sur le viol et le constat que nombre de ses proches ont subi une expérience similaire. Il s’agit dès lors de trouver une forme pouvant incarner et faire émerger la parole, ainsi que questionner et investiguer la nature humaine dans ses sombres recoins, de part et d’autre. » Débat : Rompre avec la culture du viol. > en savoir plus

Les conférences

Parmi les conférences, à noter celle portant sur « Transe cognitive, méditation et hypnose, de nouveaux outils thérapeutiques ? » le 27 mars à 20h00 au Théâtre de Liège.

« Corine Sombrun et des membres du GIGA consciousness , Steven Laureys, Olivia Gosseries et Audrey Vanhaudenhuyse, seront présents pour parler de leurs expériences et des recherches menées sur ces états de consciences modifiées. Autre invitée de cette soirée, la réalisatrice et auteure Fabienne Berthaud dont le film « Un monde plus grand » [sortie octobre 2019] est inspiré de l’expérience de Corine Sombrun lors de son initiation en Mongolie. L’acteur Arieh Worthalter lira des témoignages d’expériences de transe cognitive. La soirée sera modérée par la journaliste de la RTBF Véronique Thyberghien. »

> en savoir plus

Rendez-vous sur le site web du festival pour toutes les informations pratiques et les détails des films, conférences…

Joéllie Sprumont

Chargée de communication Psytoyens

Les commentaires sont fermés