12 missions créatives durant le confinement par L’Autre « lieu »

L’ASBL L’Autre « lieu », s’intéressant aux liens entre santé mentale et société (elle propose notamment des formules d’accueil et de soutien et dispose d’un service d’éducation permanente) a souhaité pour son nouvel appel à projets 2020 explorer l’expression « s’habRiter » et toutes les controverses qu’elle fait surgir. 

Quand on parle de lieux, il s’agit ici des « lieux qui nous abritent, les espaces qu’on habite. Ceux qui (nous) protègent du dehors (le toit, la ligne, le mur, la limite) ou des autres, ou du bruit. Ces espaces physiques/ces architectures symboliques qui (nous) soignent, (nous) assistent, (nous) construisent, (nous) distraient, (nous) étouffent, (nous) enferment… Ou font résistance ».

L’objectif de cette campagne est de favoriser un travail de création collectif ou partager afin de sensibiliser le public à la question de l’hospitalité, de l’abri. Dans le but final de regrouper les créations lors d’une exposition collective qui se déroulerait à Bruxelles  et d’un catalogue diffusé à 1500 exemplaires sur la Fédération Wallonie-Bruxelles et dont la sortie serait prévue en décembre 2020.

Les « missions confinement »

Cette campagne qui devait avoir lieu de mercredi à octobre 2020 et qui a été légèrement chamboulée par l’arrivée du confinement. Parallèlement, L’Autre « lieu » propose à ceux qui le souhaitent de donner leur « vision/version du confinement » : de manière poétique, politique, géographique, photographique, sonore, dessin, etc. En ces temps de confinement, cette thématique de « s’abriter » prend encore plus son sens puisque dorénavant nous devons plus que jamais faire face à notre lieu de vie.

Pour ceux qui préfère avoir un cadre de « travail » pour créer (pas obligatoire), L’Autre « lieu » vous propose 12 missions :

  1.  Mission 1: Par la fenêtre // Photographier, dessiner ou décrire que nous pouvons apercevoir de notre fenêtre. Nous pouvons aussi fermer les yeux et décrire ce que nous entendons
  2. Mission 2: Sous contrôle // Y a-t-il un lieu « sous contrôle » chez nous (où dans un endroit que nous fréquentons régulièrement), un territoire, une zone spéciale pour quelques raisons, une place où le silence est de règle, une pièce secrète, un espace interdit… ?
  3. Mission 3 : Hors contrôle // Y a-t-il une zone « hors contrôle » chez nous (où dans un endroit que nous fréquentons régulièrement)? Un espace dans lequel tout est permis, où il n’y a pas de contrôle ?
  4. Mission 4 : 4 / 24H // Nous vous proposons de vous arrêter à 4 moments différents de la journée, de poser votre regard sur un même espace, petit ou grand, de le photographier ou/et le décrire en observant les changements qui s’y opèrent suivant les horaires.
  5. Mission 5 : Garder ou jeter? // Pourriez-vous lister les choses à garder précieusement pour le futur – ou au contraire dont vous voudriez vous débarrasser. Et si vous deviez garder un seul trésor, que serait-il ?
  6. Mission 6 : Carte mentale // Faire une carte mentale de notre environnement (description / synthèse hyperréaliste en partant de notre centre vers les couches de l’extérieur).
  7. Mission 7 : Ciel et humeur // Mettre en relation le ciel du jour et notre humeur du moment… sous forme documentaire, poétique, carnet intime, à l’aide d’une photo…
  8. Mission 8 : Rituels // Est-ce que des nouveaux rituels apparaissent dans nos journées ?
  9. Mission 9 : Relations au passé // Est-ce que cette période de confinement ravive en vous une situation du passé ? Est-ce que vous l’interprétez d’une manière différente aujourd’hui ? Si vous comparez cette situation du passé à votre expérience d’aujourd’hui, quelles sont les similitudes et les différences ?
  10. Mission 10 : Bestiaire // Quel est le petit animal imaginaire ou réel que vous placez sur votre épaule pendant ce temps de confinement ?
  11. Mission 11 : A l’abri du bruit // Dans l’espace urbain, quels sont les endroits où vous vous sentez à l’abri de l’effervescence sonore de la ville ? Y a-t-il des lieux qui, par l’ambiance sonore, vous transportent dans un autre endroit, vers d’autres contrées ?
  12. Mission 12 : Analogies // Ramener l’extérieur dans mon chez-moi… Comment certains éléments de la ville, du dehors, des activités extérieures ont pris/pourraient prendre place dans mon appartement ou ma maison ? Ta cuisine devient un restaurant ? Ton salon devient le café où tu prends l’apéro avec tes ami.e.s ? Ton bord de fenêtre devient un parc ? Ta baignoire devient une rivière ? Ton couloir devient un boulevard ?

Le résultat est qu’entre septembre et décembre 2020, un catalogue de publications puisse être édité, ainsi qu’une expo commune mise sur pied (à Bruxelles, première quinzaine de décembre). Mais également pouvoir organiser des moments de conversations/constructions collectives.

Plus d’infos : https://www.autrelieu.be/activites/missions-habriter/ 

 

Joéllie Sprumont

Chargée de communication Psytoyens

Les commentaires sont fermés